Maison CFC

Tirez l'épave videz la carcasse & Un cœur lent

Lecture / Poésie

Reporté
À la Maison CFC à 12h
PAF : 5€

Avec Antonio Moyano et Karel Logist, poètes.


« Ce livre traverse de très lointains souvenirs, ceux de la famille, du père et de la mère, du demi-frère, de l’arrivée en Belgique d’immigrés andalous en 1966. Se souvenir c’est constater que les pièces du puzzle nous feront défaut, qu’elles nous manqueront toujours. […] Et se souvenir pourquoi ? Surgit le triste constat : tu savais en définitive bien peu de tes morts. Tant qu’ils étaient vivants, tu n’avais pas les bonnes questions. Et maintenant tu es rongé de remords, mais à quoi bon… Nada. Cela ne sert à rien. Et pourtant on le fait puisque les poèmes viennent alors on dit trop ou pas assez… »
(Antonio Moyano, Tirez l’épave videz la carcasse, encres d'Amina Rezki, La Collection)

« Les arbres boivent la lumière / et l’eau du fleuve leur reflet / Avril met les bouchées doubles / C’est un bon mois pour t’oublier / prendre une distance polie / et ne plus me parler de toi »
(Karel Logist, Un coeur lent, photographies de Serge Delaive, Tétras Lyre).