Maison CFC

BON POUR... 
| Dessins de famille

Franquin

Prix :
21 €

Cet ouvrage offre l’opportunité de découvrir pour la première fois les dessins de Franquin réalisés à l’attention de ses proches.

Quand on est un dessinateur de renom pris par la création et le rythme des publications qui se suivent, le temps manque pour courir les magasins à la recherche d’hypothétiques cadeaux et présents pour ses proches. Franquin avait trouvé la solution. À la fois aisée, pratique et ô combien personnelle, la trace sur le papier de «vœux» et autres « bons pour » est devenue pratique courante dans la famille Franquin. Bouquets croqués, présents dessinés étaient offerts dans l’attente que les cadeaux se matérialisent plus tard… Les dessins que l’on retrouve n’ont jamais eu pour vocation d’être publiés un jour. Conçus et imaginés pour les anniversaires ou les fêtes comme la Saint Valentin, ils ont cette saveur des dessins rares que l’on découvre avec curiosité. C’est un privilège que de pouvoir admirer ces dessins inédits couvrant une période allant des années 1950 aux années 1990. On appréciera le travail du dessinateur multipliant les techniques, passant du pinceau à la plume, du Rotring au crayon ou encore utilisant un simple stylo. On sera aussi frappés par l’usage de la couleur et l’évolution du style de Franquin liée aux époques qu’il traverse. Modestement inaugurés par deux premiers « bons pour » destinés à ses beaux-parents, Franquin prendra vite goût à l’exercice en sophistiquant ses petits dessins devenant des petits bijoux de graphisme et d’inventivité. Ils vont aussi exprimer la profonde affection et la bienveillante générosité de l’auteur pour ses proches.

Dessins de Franquin

Dessins de Franquin

Né en 1924 à Etterbeek (Bruxelles), André Franquin suit une année de cours de dessin à St-Luc (Bruxelles) puis rentre, âgé de 20 ans, comme animateur dans un studio de dessins animés. Il y rencontre Peyo (les Schtroumpfs) Eddy Paape (Luc Orient) et Morris (Lucky Luke). Ce dernier le présente à Jijé, père de Spirou, qui lui cède rapidement le personnage. En reprenant Spirou, il y ajoute sa griffe, y insère des gags et complète l’univers du personnage. En 1955, suite à une dispute avec son éditeur, Dupuis, Franquin entre aux Éditions Le Lombard pour qui il crée Modeste et Pompon. Réconcilié avec Dupuis, il continuera pourtant à travailler pendant quelques années pour Le Lombard. Il crée alors un héros inattendu dans le monde de la bande dessinée, Gaston Lagaffe, qui deviendra cet antihéros au succès que l’on connaît. Dès 1987, Franquin conçoit encore des albums mettant en scène le Marsupilami devenu alors personnage principal. À 73 ans, début 1997, Franquin reconnu comme l’un des pères fondateurs de la bande dessinée belge quitte discrètement la scène du 9e Art.

Date de parution : 21 octobre 2022


 17,5 x 21,5 cm – couverture cartonnée


Édition reliée –  128 pages


Dessins


ISBN : 978-2-87572-080-1

Vous aimerez aussi…