Maison CFC

Le Bruxelles des révolutionnaires
+ totebag offert

Sous la direction d’Anne Morelli

Prix :
40 €

Bruxelles est actuellement la ville du monde où se déroulent le plus de manifestations : de toute l'Europe, les mécontents de la politique de Bruxelles y convergent. Le Bruxelles des révolutionnaires, de 1830 à nos jours passionne, intrigue et met en lumière les révolutionnaires de toutes origines passés par la capitale belge.

Ces manifestants seraient bien étonnés de découvrir que Bruxelles n'est pas seulement la capitale décisionnelle de l'Europe mais un lieu où de nombreux révolutionnaires ont résidé, comme Marx, ou sont passés, comme Lénine. Bruxelles porte aujourd’hui les traces des cultures subversives qui s’y sont succédées, des communards exilés aux street artists.

Le livre questionne les espaces et les lieux qui, au fil des ans, ont accueilli des révolutionnaires ­­­ belges ou étrangers ainsi leurs activités. Il met aussi en relief les interactions entre géographie sociale de Bruxelles et pratiques politiques transgressives.

totebag offert

Sous la direction de

Anne Morelli

Historienne et professeur à l’Université libre de Bruxelles. Ex-directrice du Centre interdisciplinaire d’étude des religions et de la laïcité de l'ULB, elle est à l’origine de cet ouvrage collectif qui est placé sous sa direction. Anne Morelli a réuni plusieurs universitaires et auteurs, tous spécialistes dans leur domaine. 

Auteurs

Frédérique Bianchi

Licenciée en lettres modernes de l'Université de Lille 3. Elle créé des promenades urbaines où les liens entre textes et lieux découvrent les traces réelles ou imaginaires de femmes et d'hommes qui ont vécu à Bruxelles.

Francine Bolle

Docteur en histoire, maître de conférence à l'Université libre de Bruxelles, chargée de cours à la Haute École libre de Bruxelles Ilya Prigogine — École ouvrière supérieure et à l'Institut supérieur d'urbanisme et de rénovation urbaine. Elle étudie notamment les mouvements syndicaux.

Jean Boterdael

Fondateur du Cercle d'histoire locale de Molenbeek-Saint-Jean.

Nicoletta Casano

Docteur en histoire de l'Université libre de Bruxelles et de l'Universita degli Studi della Tuscia (Italie). Elle est actuellement collaboratrice scientifique au Centre interdisciplinaire d'étude des Religions et de la Laïcité (CIERL) de l'ULB et attachée au musée belge de la Franc-maçonnerie.

Bernard Dandois

Enseignant du primaire et du secondaire, il a été directeur de l'Institut Marius Renard et responsable de la Zone d'éducation prioritaire d'Anderlecht. Son intérêt pour l'histoire sociale l'a amené à collaborer notamment aux revues Le Mouvement social ainsi qu'au Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français de Jean Maitron. Il est l'auteur de plusieurs ouvrages d'histoire politique. 

Edward De Maesschalck

Docteur en histoire. Il est le concepteur de programmes pour la télévision et auteur de plusieurs livres sur l'histoire de la Belgique.

Guy Desolre

Docteur en droit, licencié en droit social et en journalisme, il a été secrétaire national des étudiants socialistes et fonctionnaire au Bureau international du travail et au Sénat de Belgique. Il est professeur émérite de l'Université libre de Bruxelles et gouverneur adjoint honoraire de la province du Brabant flamand.

René Fayt

Ancien bibliothécaire et responsable de la Réserve des livres précieux de l'Université libre de Bruxelles.

Anne Frennet-De Keyser

Licenciée en histoire de l'Université libre de Belgique. Après une carrière dans l'enseignement secondaire, elle se consacre à la recherche notamment dans le domaine de l'immigration pour revenir ensuite à la recherch en pédagogie, dans le cadre de Centre d'animation et de recherche en histoire des migrations.

Jacques Gillen

Historien et archiviste au Mundaneum. Il est collaborateur scientifique su Centre d'histoire et de sociologie des gauches de l'Université libre de Bruxelles. Ses recherches portent sur l'histoire de l'anarchisme en Belgique et l'histoire de l'immigration.

Idesbald Goddeeris

Professeur d'histoire à la Katholieke Universiteit Leuven, où il enseigne l'histoire du colonialisme et l'histoire de la Pologne. Ses recherches se centrent sur l'histoire de l'immigration, la Guerre froide et l'histoire de l'aide au développement.

José Gotovitch

Professeur honoraire d'histoire contemporaine à l'Université libre de Bruxelles, membre émérite de l'Académie royale de Belgique, directeur scientifique du Centre des archives communistes en Belgique, ancien directeur du Centre d'études et de documentation guerre et sociétés contemporaines et ancien directeur du Centre d'histoire et de sociologie des gauches de l'Université libre de Bruxelles.

Adrien Grimmeau

Historien de l'art, diplômé de l'Université libre de Bruxelles. Depuis son premier livre Dehors! Le graffiti à Bruxelles (CFC-Éditions, 2011) il poursuit une réflexion sur l'art dans l'espace public. Plus généralement intéressé par l'art moderne et l'art contemporain qu'il enseigne aux seins de différentes institutions, il est aussi curateur d'expositions.

Jean Houssiau

Historien aux Archives de la Ville de Bruxelles et rédacteur en chef adjoint des Cahiers bruxellois. Revue d'histoire urbaine. Il a publié plusieurs études consacrées à l'histoire urbaine du XVIe au XXe siècles.

David Jamar

Chargé de cours en sociologie à l'Université de Mons. Ses travaux portent sur la sociologie de la ville et des mouvements urbains.

Luc Keunings

Historien, diplômé de l'Université libre de Bruxelles, chercheur associé au Centre d'histoire du droit et de la justice de l'Université catholique de Louvain et professeur d'histoire générale et de pédagogie à la Haute École de Bruxelles. L'essentiel de ses travaux porte sur l'évolution policière et criminelle à Bruxelles depuis le XIXe siècle.

Mazyar Khoojinian

Docteur en histoire de l'Université libre de Bruxelles. Ses recherches portent sur l'immigration, notamment des travailleurs turcs.

Jorge Magasich

Historien et chargé de cours à l'Institut des Hautes Études des communications sociales de Bruxelles.

Danielle Orhan

Historienne de l'art et éditrice.

Pelai Pagès i Blanch

Professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Barcelone et directeur de la revue Ebre-38 sur la guerre civile espagnole. Il a coordonné un Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier aux Pays catalans (2000) et a dirigé une Histoire du mouvement ouvrier aux Pays catalans (2001)

Jean Puissant

Professeur émérite de l'Université libre de Bruxelles, il est président du comité scientifique de la Fonderie, musée des industries et du travail de Bruxelles. Il collabore également au Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français de Jean Maitron. Ses travaux d'histoire économique et sociale portent notamment sur Bruxelles et le monde ouvrier.

Benoît Quittelier

Breakdancer depuis le début des années 2000, travaillant notamment avec la compagnie No way Back et le théâtre Brocoli, Benoît Quittelier est également géographe et docteur en sciences. Sa thèse de doctorat, menée à l'Université libre de Bruxelles, a pour sujet les territoires du hip-hop.

Francis Sartorius

Ancien bibliothécaire de l'Université libre de Bruxelles, il est auteur de nombreux travaux sur l'immigration étrangère en Belgique au XIXe siècle ainsi que sur l'histoire de la petite presse bruxelloise et de l'édition à la même époque.

Hans Vandevoorde

Professeur de littérature néerlandaise à la Vrije Universiteit Brussel. Il a écrit plusieurs ouvrages sur les cafés.

Raoul Vaneigem

Chercheur médiéviste, écrivain et philosophe situationniste. Il a participé activement à l'Internationale situationniste, dont il est un des pionniers et principal agitateur à Bruxelles, en Belgique et en France entre 1961 et 1970.

Els Witte

Professeur émerite de la Vrije Universiteit Brussel, où elle a enseigné notamment l'histoire politique de la Belgique. Elle est membre de l'Académie royale flamande depuis 1988 et a exercé la fonction de rectrice de la VUB de 1994 à 2000. Elle est l'auteure de nombreux ouvrages et travaux sur les aspects politiques de la Belgique des XIXe au XXe siècles.

 

Date de parution : 2016


Édition reliée – 21 x 24 cm – 304 pages illustrées en couleurs & en noir et blanc


Français


ISBN : 978-2-87572-019-1

Vous aimerez aussi