Maison CFC

7 ARTS 1922-1928.
| Une revue belge
d'avant-garde

Sous la direction de Stéphane Boudin-Lestienne, Alexandre Mare, Yaron Pesztat & Iwan Strauwen.

Avec la contribution de Valérie Dufour & Serge Goyens de Heusch

Prix :
35 €

En 1922, trois jeunes hommes créent la revue d’avant-garde 7 Arts destinée à promouvoir les arts, et plus encore, leur synthèse au travers de l’architecture et du cinéma, qui les réunit tous.

Pierre Bourgeois, poète, son frère Victor, architecte et Pierre-Louis Flouquet, peintre, sont bientôt rejoints par Georges Monier, compositeur, et Karel Maes, peintre, graveur et créateur de meubles. « Les cinq » fédèrent aussitôt l’avant-garde belge et inscrivent leur revue au coeur même de l’avant-garde européenne. Ainsi, tout au long de ses six années de parution, vont se côtoyer dans les pages de la revue les principaux protagonistes de la scène artistique belge et internationale : De Stijl, le Bauhaus, les puristes, les constructivistes, les futuristes et tant d’autres défenseurs de l’abstraction géométrique qu’ils nommeront la Plastique pure. Leur ambition : faire pénétrer les arts dans toutes les dimensions de la vie urbaine moderne et, ce faisant, parvenir à la transformer.

Du 6 mars au 7 juin 2020, le CIVA consacre une exposition rétrospective à la revue 7 Arts dont cet ouvrage présente l’impressionnante aventure.

Ouvrage réalisé sous la direction de Stéphane Boudin-Lestienne, Alexandre Mare, Yaron Pesztat & Iwan Strauwen.

Avec la contribution de Valérie Dufour & Serge Goyens de Heusch.

Stéphane Boudin-Lestienne est docteur en histoire de l’art. Il travaille à la villa Noailles où il est conservateur et commissaire d’exposition.
Il est co-auteur avec Alexandre Mare de Charles et Marie-Laure de Noailles. Mécènes du XXe siècle et d’une monographie consacrée à Élise Djo- Bourgeois.

Valérie Dufour est musicologue, professeure à l'ULB et chercheuse qualifiée du FNRS. Elle dirige le LaM - laboratoire de musicologie de l'ULB.  Spécialiste de l'histoire culturelle et sociale de la musique des XIXe  et XXe siècles, elle est l’auteure de nombreux ouvrages et articles consultables sur le site du LaM 

Serge Goyens de Heusch est historien de l’art, critique et commissaire d’exposition. Il a longtemps dirigé la galerie L’Armorial à Bruxelles. Il est l’auteur de la seule monographie consacrée à ce jour à la revue 7 Arts. Il est également l’auteur de nombreuses monographies d’artistes, dont une consacrée à Pierre-Louis Flouquet.

Alexandre Mare est critique et commissaire d’exposition, notamment à la villa Noailles. Il collabore à la revue Art Press et à la Revue des deux mondes. Il a publié plusieurs ouvrages autour des avant-gardes françaises et européennes, et spécialement le Dadaïsme et le Surréalisme. Il est co-auteur avec Stéphane Boudin-Lestiennede Charles et Marie-Laure de Noailles. Mécènes du XXe siècle et d’une monographie consacrée à Élise Djo-Bourgeois.

Yaron Pesztat est philosophe de formation et directeur du département Architecture Moderne du CIVA à Bruxelles. À ce titre, il a dirigé plusieurs publications et assuré le commissariat de nombreuses expositions.

Iwan Strauven est docteur en architecture (Université libre de Bruxelles-La Cambre et UGent) avec une thèse de doctorat sur Victor Bourgeois. Il enseigne à la faculté d’architecture de l’ULB et dirige le département Architecture de Bozar, à Bruxelles. Il est l’auteur de nombreux articles sur l'architecture moderne du XXe siècle et a publié notamment une monographie intitulée Les frères Bourgeois architecture et plastique pure.

Date de parution : mars 2020


 22,5 x 30,5 cm – couverture rigide


Édition reliée – 240 pages, nombreuses illustrations en noir et blanc et couleurs


Livre trilingue : français, néerlandais & anglais


ISBN :  978-2-87572-048-1